Présentation
Fil de l'actu
Salle de presse
Revue FNAIR
Enfants
Social
Médical
Recherche
FNAIR régionales
Documents
Liens
Nous écrire
Partenaires

 

La bourse FNAIR/Fondation du Rein 2013 a été attribuée

Grâce à une collaboration étroite avec la Fondation du Rein, la FNAIR a pu remettre le 20 mars dernier, dans le prestigieux amphithéâtre de la Sorbonne, une subvention de recherche de 40 000 euros.
Le lauréat, le Pr Stéphane Burtey, néphrologue à l’Hôpital de la Conception (Marseille) nous présente son sujet d’étude : "Saignement et thrombose au cours de l’insuffisance rénale chronique : implication du récepteur de la dioxine."

L’insuffisance rénale chronique (IRC) s’accompagne d’un risque élevé de thromboses (formation d’un caillot) mais aussi d’un risque de saignements. Nous avons montré dans des cultures de cellules endothéliales (les cellules qui tapissent les vaisseaux, empêchant la thrombose) que des toxines urémiques (TU) entrainaient l’augmentation d’un facteur prothrombotique, le facteur tissulaire. Le médiateur est un facteur de transcription, aryl hydrocarbon receptor (AHR). Il s’agit du récepteur à la dioxine. Certaines complications de l’IRC seraient secondaire à un effet « dioxine like ». Notre but est de montrer que ce phénomène est identique chez la souris insuffisante rénale chronique. Notre hypothèse est que l’activation d’AHR par les TU s’accompagne d’une activation de la coagulation et d’une augmentation du risque de saignement.
Nous allons explorer par une méthode moderne, l’imagerie intra vitale, la formation du caillot sanguin en temps réel chez des souris insuffisantes rénales. Nous étudierons l’impact sur la coagulation du blocage de la voie AHR. Nous pensons que nos travaux pourront déboucher sur une nouvelle approche thérapeutique, inhibition de la voie AHR, permettant de diminuer le risque de thrombose et de saignement chez le patient atteint d’une insuffisance rénale chronique.